Indignons-nous contre la politique honteuse du gouvernement Harper

8 fév

LE 30 OCTOBRE 2011 À OTTAWA

 INDIGNONS-NOUS AUSSI CONTRE

LA POLITIQUE HONTEUSE DU GOUVERNEMENT HARPER  

ENVERS LA PALESTINE  

OCCUPÉE  ASSIÉGÉE  EMMURÉE  COLONISÉE

PAR ISRAËL

 

1 Le gouvernement Harper appuie le blocus illégal de Gaza, devenu une « prison à ciel ouvert » puisqu’il ne fait rien pour le dénoncer et forcer Israël à le lever.  Le gouvernement Harper a plutôt mis beaucoup d’énergie l’été dernier à dénoncer la Flottille de la liberté II et le Bateau canadien pour Gaza dont l’objectif était justement de contester pacifiquement ce blocus et d’apporter de l’aide humanitaire (surtout des médicaments) à la population de Gaza

POURTANT Ce geste de solidarité est en totale conformité avec la résolution 1860 adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU en janvier 2009 suite au massacre de la population de Gaza lors de l’Opération Plomb durci de l’armée israélienne. Cette opération a fait plus de 1500 morts et 5000 blessés dans la population civile et détruit presque toutes les infrastructures de Gaza. Cette opération était aussi illégale au plan du droit international qui interdit entre autres les punitions collectives et les restrictions au droit de circuler et de commercer librement.

2 Le gouvernement Harper est contre la reconnaissance par l’ONU de l’État palestinien Les Palestiniens avaient à peine bougé le petit doigt pour annoncer qu’ils allaient demandé à l’ONU la reconnaissance de l’État palestinien que le premier ministre canadien s’est précipité pour annoncer qu’il allait s’opposer à cette initiative.

POURTANT Le Canada souscrit sans réserve à l’objectif d’une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient et à la création d’un État palestinien coexistant avec Israël dans la paix et la sécurité. (site officiel du gouvernement canadien)

3 Le gouvernement Harper appuie l’occupation et la colonisation de la Palestine de même que l’existence du MUR . Israël occupe illégalement depuis 1967 la Cisjordanie, Gaza, Jérusalem-est et le Golan syrien. Israël n’a jamais cessé depuis sa fondation d’implanter illégalement des colonies de peuplement juif dans les territoires palestiniens, les transformant en bantoustans, une véritable politique d’apartheid. Avons-nous déjà entendu M. Harper se fâcher contre cette situation ?

POURTANT Le Canada ne reconnaît pas le contrôle permanent exercé par Israël sur les territoires occupés en 1967 (le plateau du Golan, la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza). (…)  les colonies de peuplement israéliennes dans les territoires occupés sont contraires à la quatrième Convention de Genève. Elles constituent en outre un obstacle sérieux à l’instauration d’une paix globale, juste et durable. (…) Le Canada s’oppose à la construction, par Israël, d’une barrière à l’intérieur de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, qui sont des territoires occupés. Cette construction est contraire au droit international en vertu de la quatrième Convention de Genève. Le Canada est non seulement opposé à la construction, par Israël, d’une barrière empiétant sur les territoires occupés, mais également aux expropriations et à la démolition de maisons et d’infrastructures économiques à cette fin. (site officiel du gouvernement canadien)

4 Le gouvernement Harper appuie toujours tout ce que dit et ce que fait le gouvernement israélien.  Quelques exemples seulement : ● Comme Israël, M. Harper a refusé de reconnaître le vote démocratique et libre des Palestiniens-nes en 2006 en faveur du Hamas, bafouant les principes démocratiques du Canada. ● Comme Israël, M. Harper a refusé de reconnaître le rapport du juge Goldstone accusant l’armée israélienne d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité lors de l’agression israélienne contre Gaza en 2008-2009. ● Comme Israël, M. Harper trouve toujours que les gestes de M. Netanyahou sont « proportionnés et équilibrés », au-dessus de tout soupçon et motivés par des intentions pures et sacrées : le droit à la sécurité de sa population peu importe l’insécurité de la population palestinienne, peu importe le tort fait au droit international.

POURTANT Malgré un appui jamais démenti à Israël, le gouvernement canadien n’avait jamais négligé et méprisé  à ce point les droits du peuple palestinien et pouvait prétendre jouer un rôle de médiation au plan international. M. Harper a bousillé ce rôle, il s’est auto-proclamé « fan » inconditionnel du premier ministre israélien Netanyahou. Il a trahi le peuple palestinien.  À la très grande satisfaction d’Israël,  le Canada est devenu un « petit animal de compagnie, fidèle et obéissant »

INDIGNONS-NOUS CONTRE LA DESTRUCTION DU PEUPLE PALESTINIEN

INDIGNONS-NOUS CONTRE LES POSITIONS HONTEUSES DU GOUVERNEMENT HARPER

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés